CHRONIQUES CHANGOLOS

pour te tenir au courant del rio Chango

samedi, mai 31, 2003

30 MAI - Chango Circus au Cabaret Music Hall  

Chango Circus Time !!!

Y'en avais-tu des shows toute cette semaine partout à Montréal - et c'est tant mieux - et pourtant, vous nous avez fait l' immense honneur de répondre à l'appel de cette soirée sous le signe du partage et de la nouvelle Lune: full cracked packed sous notre modeste chapiteau et pas mal de monde n'ont même pas pu rentrer ... Yes sir !

Bon, seguro, on s'est pas pogné la graine, en se disant avec la promo qu'on a, ce sera plein ... on y est allé dans la rue et plusieurs fois même, faire des p'tits sets acoustiques et passer des flyers ... et n'en déplaisent à publicité sauvage, on t'en a posé des affiches à la grandeur de la ville, à mano de changolo, pas loin de 3000 !
On s'est pris des amendes, on nous a cherché des noises, on a du contourné des obstacles, méditer les détails de taille ...

3 ans de guérilla, cabron, mais ô combien récompensée ... et une évidence, qu'il est bon de nommer je pense: danse pour ta chance, danse ton existence et ne laisse personne barrer la route de tes rêves, à celui là ne laisse aucune trêve ... La volonté et la foi mêlées au sein de ton coeur et de ta tribu déplacent des montagnes, et tout est fait dans nos sociétés modernes pour que tu renonces à l'appel des plaines ...

Unity in da community: Karim de Syncope, Loco Locass, Dobacaracol, Alex de Perdu l'Nord, Nathalie Cora, Didas, Marylin: los hermanos zicos et les circos - Édith, Marie Noëlle, Manu, Karine, Jean-Daniel, Jessica et j'en oublie ! - ont mis à profit avec nous leur belle énergie ...
Et tout commence comme ça: du monde qui se rencontre pour tripper autour d'un but commun:balancer à tous les fâcheux nos éclats de rire et notre espoir, comme une vague qui en appellera toujours une autre...
Tout ça est cool, mais pourrait-on monter d'une coche dans le partage et se donner la mano à la hauteur de la scène locale et ce qq soient les styles ? Et ainsi faire front et face à des problèmes qui nous concernent tous comme les restrictions d'affichages,les programmations mainstream des radios commerciales et le peu d'intérêt des médias à l'égard de la cultura alternative ?
Faire des tables rondes,des pétitions backées par des assos déjà existantes comme la SOPREF par exemple ... los zicos unidos jamas seran vencidos !!!

Mais revenons au circus ... quelle fiesta mes amis et tous ces moments sous le signe de la pure magie: "Mekench mouchkel" avec Édith dans les tissus aériens et Alex à la flute; "De sang et de feu" dédiée à ma muse, "Paramatman" afrobeat version avec Didas à la guitara et Marylin, notre nouvelle choriste; "Como el viento" avec Nathalie Cora et les Doba et vous tous chantant "All mighty oh !" sur l'impro dans "Mystic man" ... du miel à nos oreilles !
Sans oublier "Asi es el hombre" et "Science sans conscience" avec les Loco Locass déchaînés et kick-ass ...

Muchissimas gracias à tous les locos présents qui encouragent la onda: ça donne des forces pour continuer la guérilla positiva et ce malgré les nombreux obstacles en tous genres parsemés sur le chemin ...
Un bémol au spectacle, dont on s'est rendu compte pendant le démontage: quelle pollution de verres en plastique à terre; ne pourrait-on pas la recycler l'affaire ?"
- les fotos , tous frais, tous chauds -


posted by Lundo 14:31

jeudi, mai 22, 2003

16 au 19 MAI - Union Francaise, Parc Jeanne-Mance, Café Campus, etc... 

.
Une fin semaine de oufs grave !
Ah, les partys étudiants, l'organisation chafouin, le son ripou de l'union française, la bière qui coule à flots, l'horaire perdue dans la fumée, les camisoles qui s'auréolent ...
On a-tu tripé, à se battre avec la sono qui nous crachait des fréquences au delà du feed en ce vendredi de pleine lune ! On te l'a tu chauffé la salle, ouvrant humblement le bal pour Loco Locass, Chapeau Melon et Grimskunk, Animal filant à l'anglaise au Bélyza, des bières dans le pack sac, pour un concert déchainé avec Afrodizz et un solo de drum historique ...

Ça n'a tout simplement pas arrêté: les pratiques, les coups de fils et la guérilla en la calle par un dimanche de beau temps exceptionnel: au métro Mont-Royal - voir fotos -, d'abord et pas longtemps au demeurant, les cochons nous sommant gentilment de ne pas déranger les p'tits vieux qui habitent au dessus de la bibliothèque ... la liberté d'expression titillée à même le bitume et donnant un beau tolé de la foule attroupée ...
"C'est la fête de Dollard ! Faites le tomber dans le chapeau, ça fait pousser des ormeaux !" Gabou avait sorti sa grand-mère, Sylvio son kit de fanfare bruyant et pesant et moi ma grande yeule et ma guitarra pourrie pourrie ...
"Oyez Oyez ! Le 30 mai au Cabaret, La Chango Family ! Des acrobates et des aromâtes !"
... Et ouais, on est boudé par la cavalerie médiatique, faut bien pousser la chansonnette dans les rues et foutre un peu le bordel, non ?

Et c'est ce qu'on a continué à faire toute la sainte journée, avec qq canettes de binouzes fraîches, comme des branleurs, harranguant les passants de qq refrains moqueurs ... mais pas de frein moteur ...jusqu'au Parc Jeanne Mance, où de toute évidence, le délire a pris des proportions inestimées, jusqu'a chanter "Elohé Chango" en choeur avec une centaine de curieux, cosmopolites et colorés; mais c'est pas fini !
Une pause bouffe en famille et on t'a repris l'artille à l'Esco, avec Namory, Didas et Lisotte hasta la manana, avec les potes ... Quelques heures de sommeil et zou ! au Base Bin avec toute la smala et Kuba, fraîchement débarqué de Pologne, portant les couleurs du pays et encore tout imbibé de vodka: il s'est occupé du nôtre nous sortant de nulle part une bouteille d'absynthe, et comme le sound check tardait, on s'est pété un jam avec toute la tropa sur Prince Arthur qui s'est fini en apéro: boutades, flyers, serenades et une sieste - oui quand même - avant de sauter dans un tax' via Le Campus pour la soirée du projet Hopaf, le théatre capoté, qui va s'en aller bientôt au Burkina Faso: J'tam, Afrodizz, Dobacaracol t'on fait groover ça en crisse et comme i' faut qu'ça glisse, ben tiens la peau de banane était pour nous: le clavier de Mel Citronnelle aux abois, Kuba sans micro, Animal fondant sous les projos et les moniteurs borborygmant ce qu'ils peuvent de son ... ça a mis du temps à démarrer, suffisamment pour conter moultes conneries et bangerang ! Un set zerbia style, tout à donf et une belle version de "Asi es el hombre" ... Un rappel joyeus'ment désespéré façon popov et ... de retour à l'Esco !

Épilogue: on vous veut plus que nombreux au Tam Tam dimanche prochain avec toute la smala acoustic version, au dernier jam de Groovin' Roots qui se tient après à l'Esco et c'est une émeute festive qu'on appelle le 30 mai au Cabaret pour LA BAMBOULA DE LA PRIMAVERA !
"Here is da word of da rasta man say !"


posted by Lundo 22:32

dimanche, mai 11, 2003

9 MAI - Cégep de Thetford Mines 

Pas besoin de se lever aux aurores et pas d'aventures rocambolesques à vous conter si ce ne sont les paysages lunaires, "les trous à l'envers" -dixit Claudanie- de la région de l'amiante ...
Au lieu de rencontrer du monde avec une main dans l'front, ce sont des jeunes peu nombreux certes - ils étaient pas loin de trente ! - mais primés et chaleureux,du qui s'occupent en dessinant le portrait du Che ou la pochette de la 5ème d'Harmonium ... Fresques peace and love, résistance à la matrice, écologie, la mala yerba est semée pour de bon et tant mieux: autant vous dire que ça a chauffé à blanc dans l'salon étudiant, jusquà la dernière toune !
Un grand merci à vous tous, on a vécu le genre de show qui te re-met les idées en place si c'est pas déjà fait: la guérilla siempre et des rencontres belles et profondes, c'est là tout le sens du chemin ... et un clin d'oeil tout spécial au petit elfe de Québec qui nous a appris que l'on était passé ce mercredi à Musique Plus et qui est venue nous voir, allumée par le clip ...

Hasta pronto los locos de Thetford, on se revoit les 7 et 8 juin prochains à Saint Fortunat !!!

posted by Lundo 22:33

dimanche, mai 04, 2003

2 MAI - Kola Note 

.
Party pour la journée internationale de la liberté de la presse avec Reporters sans Frontières:
Tiens en guise de prologue, allez donc lire la chronique de Richard Martineau dans le Voir ... à des fois le zouave me plaît ! En effet, il est "in" d'aller marcher pour la paix en Irak, de s'indigner contre la bétise prosaïque de GWB mais où étaient les locos ce week-end pour cette belle cause que nous avons embrassé à l'heure où l'on se plaint des synergies maladives de Québecor et autres consorts ?
Oh oui, vous étiez presque trois cents,mais à dire vrai, on aurait de loin préféré une joyeuse émeute, surtout que printemps nous avait gratifié ce jour là de quelques bourgeons solaires ... D'autant que l'affiche ce soir là était pas mal "hot": les Zappartistes et leur cabaret médiatique, Z' wa; le nouveau collectif de Momo -ex Wasobia-,Ya Kengue, Loco Locass - en trio Beasty Boys version - et j'en passe ... De la belle énergie déployée, un son impéccable - merci Rico ! - même si le matos est un peu sur le retour ...
Ça a brassé en masse, avec comme épilogue un très beau jam final sur "science sans conscience" avec les locos locass ... Le Kola Note est une belle salle, trop peu connue des amoureux de la zizique selon moi: allez donc faire un tour le 10 pour Z' wa et Gaïja, deux bons bands de musica del mundo ...
Quant à nous,on se voit le 30 mai au Cabaret pour un Chango Circus time avec des acrobates et des aromates ... Zerbia !!!

posted by Lundo 22:24

This page is powered by Blogger. Isn't yours?