lundi, octobre 3

UN POCO CANSA'O 

Ola ola les Changolitos ... c'est encore et toujours du hâvre de paix que sont pour nous les Laurentides, au Lac Désert, près de la Minerve, fief de l'inénarrable Paul Piché, que votre humble narrateur vous sert ces quelques lignes après une absence prolongée de plusieurs mois ... j'eus même cet été l'outrecuidance et la paresse de déleguer les bons soins des chroniques à mes compagnons de route, c'est dire mon entrain littéraire, pris entre la smala et le tourbillon incessant des tournées québecoises, canayennes et européennes : pas loin de cent concerts en un peu moins de neuf mois et plus de 44000 kilomètres sur la route, c'est à dire plus de la circonférence de notre chère planète bleue et une pollution honteuse de diesel répandue dans l'atmosphère, de consommation de chips et de soda dans les haltes routières, sans parler du nombre indécent de cadavres de mégots en tous genre ... Contradiction inhérente à nos propos vertueux et ô combien écolo-grano-altermondialistes de mes deux ...

Quelques accrochages d'ego ça et là, des pannes de motivation et de visibilité collective doublées d'emboutissements concrets et en règle, constat à l'appui et d'accidents bien réels, puta madre !!! Des nuits blanches à noircir le bleu du ciel à renfort de décibels, des éclats de rire et des "chopes" à plus finir,des rencontres comme s'il en pleuvait, du soleil et des lunes pour éprouver la bonne fortune,une brosse sans fin, sans fioritures de "los baros" - vos serviteurs musiciens - lachés en pleine nature chez les cousins: autant vous dire qu'ils y firent bonne figure, joyeux lurons bien plus que triste sires ... Je fus quant à moi plus tranquille, voire bucolique, ne laissant pas ma place pourtant pour quelques débordements ...

Ce qui met en lumière un peu le titre de cet édito: les couleurs seront pour nous celles du repos du guerrier, bien mérités après six mois d'une incessante tournée un peu partout pour allumer des foyers de joyeuse insurrection face à une répression rampante et grandissante continuant insidieusement à s'installer ... "Babylon Bypass", notre double opus est maintenant distribué en France via les réseaux de l'indépendance et nous en sommes très contents : c'est le résultat de deux ans de guérilla et d'acharnement et vive Vlada, notre griot bien réel de ce monde d'échanges virtuels qu'est l'internet c'est bien entre autres grâce à lui qu'on s' y est fait voir la binette ...

Mais ne passant point trop sur les radios qu'elles qu'elles soient -mise à part radio cadenas-, ni jamais dans "la boite à cons" ou plus qu'il faut dans les média, (rassurez vous on ne s'en plaint pas !) , il semblerait bien que déjà s'effacent lentement des rayons, des bacs, des libraires des disquaires nos 2 macaques libertaires,live & studio, que l'on ne trouvera bientôt que chez notre ami Archambault et un peu aussi quand même chez les Anges Vagabonds qui ont besoin d'un peu de vot'zèle pour pas trop prendre de plomb dans l'aile ... À croire que le bouche à oreille n'a pas fait des merveilles: signé ou pas, même combat !? grosse promo ou sous l'manteau, il est kif kif le bourricot !?
La jeunesse est-elle sur l' mode cathartique de la pensée unique ? Aveuglée par les faisceaux des ondes cathodiques ? Si pas télé, t'est laid ou trop cher les cds ... se pourrait-il qu'on alterne hâtif ?
que peut-on faire entre 2 spliffs ?

Le vox pop est un cyclope et comme l'intox est interlope, j'met du viandox sur l'escalope de mes souliers de misanthrope ... pas d'main la veille qu'on s'ra au top, ni sous l' soleil factice des spots, j'porte un toast au beurre de peanut mais pas prêt d'appuyer sur stop ...

Courte parenthèse semi-automatique absurde ... un peu de repos certes, mais pas d'hibernation, on vous fera bien sûr à l'automne de changolesques apparitions ...

hasta pronto tous les locos !!!

This page is powered by Blogger. Isn't yours?