dimanche, avril 8

La Smala Nueva 

Big up à tous changolos de la bonne vieille Europe !

En ces temps quelque peu troubles et tendus des élections
où ils sont tous à hésiter entre 2 visions "travail,famille & patrie" tricolorées et identitaires n'est-ce pas un devoir de santé mentale que de se lâcher grave et foutre le dawa comme des zazous tout en veillant au grain tiens !?
No pasaran !!!

Alors,nous ne sommes pas peu fiers de vous annoncer avec l'arrivée des beaux jours, entre les 2 tours une belle longue tournée partout en Europe dans moins de 3 semaines et qui démarre en fanfare en Suisse, le 27 avril, terre d'accueil de tous nos passages depuis 5 ans ...et ça va pas dérougir jusqu'à l'automne la guérilla !

On rentre en résidence et en dissidence dans 1 semaine, avec une nouvelle troupe de furieux issus de la scène alterno - donkey skonk,los eskapados,beautés vulgaires, wolfunkind et j'en passe- pour vous mijoter un set list qui déchire ... c'est un pur bonheur aussi de savoir que malgré les tangages, Anit nous rejoint bientôt guitare et violon sous le bras dès le 12 mai pour une date qui risque d'être haute en couleurs à la ferme de Gwernandour où sont passés des bands à faire rougir une tomate o.g.m ...

Un retour en Espagne qui n'est pas pour nous déplaire, une première en Allemagne pour 2 semaines -yeah !- avec un passage au G8 histoire de participer au bordel ambiant et un tour de France en bonne et due forme concocté par notre MC Benjah, je commence à avoir des fourmis d'impatience dans les cannes moi ...

Hasta pronto cabrones ! Somos locos y libres !

Lundo

vendredi, avril 6

Edito de la primavera.... 

QUE SIGUE LA LUCHA !

Salut les changolitos, cela fait un bail comme on dit que je ne m'étais pas essayé
à cet exercice passionnant de la chronique ... il y a des périodes de jachère, où l'on se laisse happer par les petites choses de l'existence ...
L'hibernation me direz vous, je dirai plutôt que ça déménage dans tous les sens:
car c'est du sud ouest, en France, face à l'océan, que votre humble serviteur vous écrit ces lignes. Nous nous sommes installés avec Maruchka et nos 2 lutins à la campagne, au calme et ce repos du guerrier nous a permis de méditer sur la suite de cette belle aventure qu'est La Chango Family...

Et nous avons choisi de planter nos racines pour un temps par ici, près de l'Espagne et face à l'Afrique, proches du bassin des musiques manouches et méditerranéennes qui nous ont si chères : ce qui amène évidemment son lot de changements ...
Dans la mouvance de Tomas Jensen & les Faux Monnayeurs, sans oublier récemment Polémil Bazar, cet hiver a été rude, voire impitoyable, pour la scène indie-world, signant la fin d'une époque: les fameux '7 ans' dont me parle votre griot du web bien nommé Mr Vlada: la musique métisse survit à peine dans la Belle Province malgré les efforts conjugués de quelques fous - je pense notamment à Yves Bernard du journal Ici et CIBL sans oublier le magicien world Dan Behrman sur Radio Cadenas - ajoutez à cela une morosité ambiante et une pincée d'altermondialisme mal comprise et étiquetée sans nuances & avec presque du mépris par nos grands amis des médias, faites mijotez et vous obtenez une grosse envie de baisser les bras ou d'aller voir ailleurs si on y est: nous avons choisi la deuxième option, plus alléchante et moins pessimiste ... mais nous comptons bien vous revenir vite, courant 2008 avec la même foi , un troisième album sous le bras ... s'il est prêt à temps ... Ce n'est pas un au revoir comme dit la chanson funèbre mais un à tout à l'heure !!

Dans la décision de ce déménagement cité plus haut, nous nous doutions qu'il y aurait immanquablement de " la casse" et que tous les guérilleros changos ne nous suivrait pas comme "un seul homme ": c'est le cas de la majeure partie de la smala ... en partie démotivés face à la réalité difficile des tournées en indépendant ... sans support ...
Et prenant aussi ce départ comme un appel d'air qui écrit qu'on est allés avec ce dream team, au bout de quelque chose ... du moins por el momento ...
Infinita tristeza ... pero sigue la lucha ...
Avec Maruchka, La Chango est notre bébé chimpanzé musical : nous allons donc avec le même enthousiasme une fois de plus retaper, pour la quatrième fois, le navire des cales jusqu'à la proue, avec la fine fleur de la scène alterno franco/espagnole ... un autre jour peut-être au Sénégal, au Mexique, qui sait ? C'est une quête, un idéal, tissé de rencontres et de voyages: nécessaire de bouger, quand le vent nous appelle ... somos gitanos ...

Je vous invite en passant à écarquiller vos mirettes sur le clip magnifique de Tshi et Iza,sur la chanson "Y'a kekchose", testament en images s'il en est du premier tome de nos aventures changolesques sur scène: du métal en fusion, vidéo et sonore et un nombre impensable d'heures de montage et d'amour sur peloche ! Aupa !

La folie de nos afters à Spa aux Francos comme ultime joyeuse émeute avant que tout le monde saute de l'aéroplane en plein vol : une putain de sacrée belle histoire que la nôtre, la route et tous ces concerts enfilés, pas loin de 600, j'en ai la buée sur mes lunettes; et quels zicos de folie y sont passés longtemps, un temps, pour atteindre "le dream team" : Gaboo le grizzli astral, Simonon moderne à la touch magique; Silvio Gonzales el Padrino, le batteur le + rapide de l'ouest; Francky Cadillac le panda chinois kung-fu man multi-fonctions, Dida el matador gaucho de la guitarra, Anit le nuage manouche solitaire, Marco le surfeur des neiges,passionné de percus, Koumba, envoûtante princesse peule & complice de ma muse et enfin le Belgium Brass Band, mené par Matéo et Mario, charmeurs de serpents funky-jazz et gentlemen cambrioleurs de ces dames ... Muchissimas gracias pour cet honneur et tous ces p'tits bonheurs renouvelés malgré les clashs possibles à chaque mauvais carrefour ...... Infinita tristeza ... pero sigue la lucha ...

Et tiens, pendant qu'on y est, 100000 mercis à tous les frères fidèles croisés sur la route, Seb le rouquin notre gars d' son et son acolyte aux lights, Vlada notre sorcier du web, Yves Archambault pour les pochettes et les affiches, Tshi et Iza pour la video guérilla ,Pru, Alain Girard, Chauvette,Tamas, Paule notre marraine et tous les bons bands croisés sur la ruta ... aux qq radios, canards de toutes sortes, journaleux patentés (ou au départ pas tentés), aux salles, aux techniciens de sons que j'ai traumatisé, mais sobre todo au publico de oro du Québec pour le feu de joie et le soutien tout simplement hallucinant ...

P.S: j'ai pu voir au hasard de la toile, sur un site voué aux questions migratoires, des commentaires à la fois drôles et douteux sur le titre " Maudit français" que nous avons offert aux radios et sur notre site pour la sacro-sainte fête de Nawel : certains me prenant pour un québécois chantant comme un français et vice versa, d'autres étant outrés par mes propos rageurs, voire fumistes : comme quoi Desproges, grand comique français devant l'éternel avait raison : " on peut rire de tout mais pas avec tout le monde " ...
À bon entendeur salut et à très bientôt sur un bout d'trottoir ou en concert, ou en concert sur un bout d'trottoir !

Lundo Chango

This page is powered by Blogger. Isn't yours?